Bayonne
- 1571 visites -

L’évolution du marché immobilier à Bayonne

On peut dire que le marché immobilier à Bayonne a repris son rythme, par rapport à l’année dernier. Grâce au système d’aménagement prévu dans certains secteur, mais il y a aussi la baisse de prix. C'est-à-dire c’est le cas général, mais cela n’empêche quand même les immobiliers difficiles à vendre existent encore.

 

 

Les ventes des immobiliers.

Le pouvoir d’achat de l’acquéreur qui est un blocage primordiale pour l’achat d’un immobilier, à Saint Esprit par exemple avec un appartement de 50m² et qui coûte 170 000 euro, il n’est pas encore vendu, pourtant l’année dernière un appartement du même tarif au même quartier est vendu rapidement. Ce qui veut dire que les acheteurs espèrent encore une réduction de prix. L’évolution de la technologie aussi a des impactes pour certains appartements, comme celle qui est déjà daté du XIX siècle et la première moitié du XX siècles par manque de confort, comme ascenseur, parking, terrasse. Par conséquents on peut dire l’espoir pour le vendre est trop faible, même avec une baisse de prix. Par contre les quartiers le plus recherché n’ont pas assez d’immobilier à vendre de ce fait il est toujours très couru, même si l’appartement est assez vieux. C’est le cas d’Arène, le mètre carré d’un appartement qui est de l’année 1930 arrive jusqu’à 3000 euro voire 3100 euro. En résumé, une maison en ville même très vielle maintient toujours leur prix qui arrive jusqu’à 3500 euro/m².

Perspective pour la nouvelle année.

D’après la prévision des agents du secteur immobilier bayonne l’année pourrait être productive. Car ils ont déjà enregistré le double de la transaction de la saison dernière, malgré la baisse du prix. Pourtant il y a quand même des immobiliers faciles à vendre et il y a aussi le plus difficile. Cela dépend surtout de plusieurs critères, le quartier, tarif, du prix, qualité. Il y a aussi l’aménagement de certain secteur comme à Marinadour, ce qui est très promettant. Car une chose est sûr ce que les logements qui s’y trouvent seront les meilleurs qualités, qui seront à la hauteur de l’exigence des acheteurs comme le fait d’avoir accès direct à la plage. Donc les vieux appartement des années 1970 une fois que les travaux seront fini aura le tarif plus haut que celui d’actuel qui est de 2800 euro/m².