Bayonne
- 939 visites -

Sur le marché immobilier de Bayonne, le nombre d'acheteurs a chuté de 10% en un an

Le marché de l’immobilier a beaucoup chuté au cours de l’année, une baisse qui est allé jusqu’à 10% ! Tandis qu’on a également constaté une hausse de plus de 50% des maisons mis sur le marché de plus les délai d’attentes ont eux aussi eut une augmentation de 110 jours si auparavant les maisons mis en vente n’était disponible que pendant 90 jours.

Quels sont les causes de cette baisse ?

Première conséquence de cette diminution du nombre d’acheteur les prix ont connu une chute pouvant aller jusqu’à plus de 5%, si nous prenons un exemple d’un appartement de quatre pièces qui il y a trois ans aurait été vendu à 160000€, maintenant on voit des vendeurs les céder à 130000 €. Mais il y a des quartiers qui résistent quand même à la crise, comme par exemple les quartiers historiques, les raisons sont que les vieux immeubles ne se trouvent que dans ce genre de quartiers et de plus les prix y ont toujours été abordable. Le mètre carré est différent dans chaque quartier de Bayonne quand celui petit-Bayonne n’est que 21001€ on peut facilement monter jusqu’à 2300€ le mètre carré dans le Grand-Bayonne qui selon les acheteurs potentiels est un quartier dans lequel on fait plus la fête. Dans les quartiers chics donc alday bayonne est relativement en baisse, à hauteur de 10%, même dans les quartiers cossus ou les appartements de 1970 démarrent à plus de 2500€ ; donc pour pouvoir investir dans ces quartiers, on peut également compter sur la baisse des prix de vente. Mais ce n’est pas seulement le marché de l’ancien qui est en baisse mais aussi celui du neuf car de plus en plus de promoteurs offrent des remises sur la vente de leur maison : ils offrent également des cadeaux comme la diminution de 2,5% des frais de notaire, ou une cuisine tout équipé.

Le marché est donc partout en baisse mais le malheur des uns dit on fait le bonheur des autres donc c’est le moment pour les acheteurs potentiels d’acheter. Alors avis aux amateurs!